Quoi faire dans la MRC de D’Autray ?

Explorer la richesse du tissage

Les journées fléchées

Explorer la richesse du tissage

Actualités

Des fonds jumelés au bénéfice de l’offre culturelle

En mai, sept promoteurs ont vu leurs initiatives culturelles appuyées par la Municipalité régionale de comté (MRC) de D’Autray à la suite d’un appel de projets lancé par l’organisation. Ainsi, le Fonds Culture et patrimoine combiné au Programme d’appui aux projets et aux évènements récurrents leur permettra de se partager une somme de 17 000 $.

Trois projets ont bénéficié du Fonds Culture et patrimoine, alors que le soutien aux quatre autres provient d’une combinaison des deux enveloppes financières.

Par Conteurs d’une génération à l’autre, Isabelle Crépeau et Évelyne Ménard amèneront les jeunes apprentis conteurs à découvrir l’histoire et le travail de collecte d’Adélard Lambert de même que la richesse du fonds d’archives consultable à la MRC. Les jeunes découvriront les contes du répertoire et choisiront une histoire qu’ils s’approprieront pour ensuite la transmettre aux générations précédentes ainsi qu’au grand public lors d’événements de diffusion. Ce projet est développé en partenariat avec les Amis de la Chicot de Saint-Cuthbert, d’où est originaire Adélard Lambert.

La violoniste d’autréenne Élaine Marcil, en compagnie du Quatuor Claudel-Canimex, prépare Bestiaire musical, un atelier participatif d’initiation aux instruments à cordes. Les cinq ateliers seront tenus à l’école primaire de Berthierville dans le cadre des cours de l’enseignant Pierre Drainville.

Il y a quelque temps, une vingtaine de jeunes Didaciens ont pris la route de Salluit, le deuxième village le plus au nord du Québec, afin de participer à des rencontres et des ateliers dans le but de s’initier à la culture de ce peuple nordique. Lors du voyage, les participants étaient accompagnés d’une cinéaste qui s’est assurée de documenter l’échange culturel en le filmant. L’aide de la MRC permettra le montage des capsules du voyage, le tout avec l’assistance des jeunes. Des évènements de visionnement sont également prévus.

Le rassemblement annuel des flécheurs de Lanaudière à la Maison Rosalie-Cadron prendra une nouvelle tournure alors que le Festival du Fou du fil en sera à sa première édition. En lien avec le projet Pour la suite du geste… rassemblons-nous! de la MRC, l’évènement qui se tiendra du 24 au 26 août prochain explorera le tissage et le fléché, et autres savoir-faire anciens reliés au fil.

S’étant déjà investie dans des initiatives culturelles de la MRC, la cinéaste Iphigénie Marcoux-Fortier, travaille à un projet de co-recherche et création documentaire interculturelle avec six femmes; notamment avec des femmes de culture atikamekw, et d’autres issues de l’immigration. La proposition de l’artiste est d’explorer le concept du chez-nous, et ce, en demandant à chacune d’entre elles ce qu’il représente.

Certains membres du comité de la lutte contre la pauvreté Brandon inviteront les gens qui fréquentent les organismes membres à faire une réflexion sur la pauvreté et les façons de la faire diminuer pour ensuite exprimer cette réflexion par des œuvres d’art. Les créations conçues par des hommes et femmes vivant seuls, des familles, des adolescents, des personnes ayant une déficience intellectuelle ou aux prises avec un problème de santé mentale seront exposés lors d’une activité le 17 octobre prochain pour ensuite circuler dans les bibliothèques du pôle Brandon.

Le Conseil des Arts de Lavaltrie organisera la cinquième édition de son symposium annuel du 7 au 9 septembre 2018. L’évènement portera pour une première fois cette année, le nom de Symposium Les Courants d’arts de Lavaltrie. Grâce à une collaboration avec la Galerie Archambault, la programmation compte un hommage à l’artiste Tex Lecor. Un concours, un volet jeunesse et la participation des photographes font partie des nouveautés de cette année.

Les personnes désirant profiter du Fonds Culture et Patrimoine de la MRC de D’Autray pourront proposer un projet lors du prochain appel prévu en septembre 2018.