Quoi faire dans la MRC de D’Autray ?

Actualités

Les pompiers du SSI de la MRC à la rencontre des étudiants

Le Service de sécurité incendie (SSI) de la Municipalité régionale de comté (MRC) de D’Autray a dévoilé le 9 octobre dernier, la programmation de la Semaine nationale de la prévention des incendies 2018 pour son territoire. Pour cette édition, tenue du 7 au 13 octobre, la thématique sélectionnée par le ministère de la Sécurité publique demeure La prévention, c’est bon!

Ce choix du ministère s’explique par le fait que le principal foyer d’incendie dans un bâtiment résidentiel est la cuisine. Ainsi, le personnel responsable de la prévention du SSI de la MRC sensibilisera et encouragera les citoyennes et citoyens à mettre en pratique la formule qui réduira les risques d’incendie.

Une activité familiale est proposée le samedi 13 octobre prochain alors que la Ville de Lavaltrie accueillera la population dans sa nouvelle caserne située au 50, rue Turnbull. De 12 h à 16 h, les visiteurs pourront parcourir le milieu de travail de leurs pompiers, explorer les camions, découvrir les équipements et rencontrer la mascotte du SSI, Charl’eau le héros. Des kiosques d’information seront installés sur place et des capsules vidéo de prévention seront diffusées.

De plus, afin de sensibiliser les jeunes d’âge scolaire à l’importance d’être bien préparés en cas d’incendie, le SSI de la MRC a débuté les visites des 18 écoles de son territoire. La présentation des huit comportements sécuritaires fait partie de la programmation. En nouveauté cette année, les étudiants se verront décerner un diplôme de pompier junior de classe 1, 2 ou 3, selon l’apprentissage qu’ils auront complété. Des exercices d’évacuation dans les écoles et les centres de la petite enfance sont également prévus.

À propos des feux de cuisine

Les statistiques démontrent que près du tiers des incendies de bâtiment résidentiels au Québec débutent dans la cuisine, soit environ 1 300 incendies par année. De ce nombre, près de la moitié sont dus à une distraction, sans oublier que ce sont les appareils de cuisson (four, cuisinière et autres équipements de cuisson) qui sont les éléments déclencheurs. À elle seule, l’utilisation inadéquate du matériau enflammé (combustible renversé accidentellement, huile de cuisson ou matières grasses) représente 325 incendies de cuisine par année au Québec. Selon les rapports incendie transmis par des pompiers, les cendres transvidées dans des poubelles ou de gros appareils électroménagers dont l’entretien a été négligé contribuent également à déclencher des incendies.

Parmi les comportements à éviter :

  • déplacer un chaudron en flammes;
  • verser de l’huile bouillante dans l’évier;
  • tenter d’éteindre un feu d’huile avec de l’eau.

Lors d’un début d’incendie, s’il est impossible d’éteindre l’incendie de façon sécuritaire, la meilleure chose à faire est d’évacuer l’endroit et d’appeler rapidement le 9-1-1.

Le ministère de la Sécurité publique souligne que depuis 2010, une baisse considérable du nombre d’incendies annuel de 27 % a été observée. Cette dernière s’explique, entre autres, par des activités de prévention efficaces, par la mise en oeuvre des schémas de couverture de risques en incendie par les MRC.